Chronique d’une startup en confinement : semaine 2

Cover

Chronique d’une startup en confinement : semaine 2

Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on reddit
Share on pocket
Share on email

Déjà deux semaines de confinement ! Après les couacs d’installation et de gestion d’emploi du temps de la semaine dernière, la routine du télétravail semble s’installer chez Saagie. Si la première semaine en voyait certains profiter du “home sweet home” pour mettre de côté le lever aux aurores et la douche quotidienne, le “métro, boulot, dodo” fait maintenant son grand retour. L’occasion rêvée de donner davantage la parole à ceux qui rendent l’expérience du confinement un peu plus agréable. 

Lundi 23 mars : #Jour7 (parce que les week-ends, ça compte pas)

Début de semaine extrêmement calme, pour ne pas dire studieux. Afin de trouver de l’inspiration, un message est donc posté sur Slack, appelant les collègues à raconter leur journée et ses rebondissements. Résultats… étonnants !

Pour les plus solitaires, la journée est rythmée par les réunions, les repas et les cafés remote, le tout entrecoupé par les photos et vidéos un peu gênantes que les parents ou grand-parents n’ont pu s’empêcher de partager à tout leur répertoire qui les a pourtant vu passer sur Facebook ou Twitter 3 jours avant. On vous passe pour le moment les complications des parents à qui on donnera la parole un peu plus tard.
screen slack activités

Mardi 24 mars : #Jour8

Le mardi, c’est le weekly ! Cette semaine fait néanmoins exception à la règle, “all hands” oblige. Coïncidence ou talent d’anticipation des organisateurs, ce rassemblement était, et depuis des mois, prévu en full remote. Et comme vous pouvez le constater par les gens bien coiffés et apprêtés, l’événement était donc bien préparé.

L’occasion était de tous se retrouver mais aussi visiblement de présenter ses enfants, son “p’tit chez soi” ou encore son fond Zoom (pour les plus connaisseurs de l’outil) où, là encore, certains ont su se montrer très créatifs. On vous laisse trouver l’intrus (de marque) qui s’y est d’ailleurs caché. Et que ce soit d’une navette spatiale ou devant une jungle dense, tout le monde était en tous cas connecté pour ce rendez-vous dans lequel se sont enchaînées annonces et discussions.

all hands

Mercredi 25 mars : #Jour9

Après le all hands animé de la veille, on a eu droit à un mercredi assez calme. Alors puisque chez Saagie on est dans le partage, on vous propose une astuce pour ambiancer vos calls et éviter les silences parfois gênants. Faîtes comme Baptiste qui nous présentait son setup très professionnel la semaine dernière et ressortez la flûte à bec non utilisée depuis vos années collège. Optez comme lui pour un concerto en 3 symphonies (petit papa Noël, au clair de la lune, une souris verte) d’une grande justesse, qui ravira les oreilles de vos collaborateurs et de vos voisins.

Sinon, la présentation de setups étant victime de son succès en interne, on ne peut s’empêcher d’en partager deux nouveaux :

Le setup de Yoann, visiblement adepte du doublon : 

  • double-écran
  • double-clavier
  • double-enceinte
  • double-cactus
  • double-sous-verre
setup yoann

Celui de Julien, visiblement adepte des lumières tamisées :

  • deux grands écrans pour faciliter la visibilité
  • souris ergonomique pour un maintien optimal du poignet
  • micro professionnel pour être entendu en meeting (on suppose)
  • Go pro sur l’écran pour le monitoring des performances (on espère)
  • éclairage rosé pour se mettre dans l’ambiance
setup julien

Jeudi 26 mars : #Jour10

Mercredi soir se tenait l’édition 2 de la soirée de jeux de société en remote. Julien, organisateur de ce rendez-vous mais aussi à l’initiative de nombreux autres, nous livre les raisons pour lesquelles il s’investit autant dans la vie de l’entreprise.

Julien : “Lorsque j’ai appris le confinement lié à la pandémie du COVID-19, mes premières interrogations n’ont pas été de savoir comment travailler confiné chez moi puisque chez Saagie le télétravail fait partie de notre quotidien, mais plutôt comment conserver ce que j’appelle « la vie de l’entreprise », c’est-à-dire toutes nos interactions sociales « extra professionnelles » qui créent du lien, de la complicité, de l’empathie entre les salariés. Je me suis aussi dit que nous n’étions pas tous égaux face au confinement, certains sont en famille avec de grandes maisons et de beaux jardins et d’autres sont seuls et dans des appartements sans extérieurs. J’en ai donc conclu que si l’on voulait tous conserver notre moral et notre complicité, il fallait absolument expérimenter à distance ce que l’on faisait naturellement dans nos bureaux pendant nos temps de pause.

remote party

C’est pour cela que j’ai décidé de mettre en place une fois par semaine les remote party chez Saagie. Le but est, pour ceux qui le souhaitent, de venir se connecter sur zoom un soir par semaine à 21h (visioconférence), commencer par un petit apéro collectif à distance puis ensuite choisir de papoter, de jouer aux jeux vidéo ou de jouer aux jeux de plateaux en ligne avec ses collègues.

Je suis très heureux de voir que cette initiative à été très bien accueillie par mes collègues et que l’ambiance y est excellente. Une chose est sûre dès aujourd’hui, c’est que même après le confinement, nous conserverons ces soirées tant elles permettent à tous de se retrouver et de passer un bon moment !”

Update : Baptiste s’est mis au piano.

Vendredi 27 mars : #Jour11

On profite de la fin de semaine pour donner la parole aux nouveaux. Respectivement lundi 16 et mardi 17 mars derniers, deux nouveaux hérons sont venus renforcer les rangs de l’équipe Saagie. Benoît et Myriam nous racontent donc leurs premiers pas en ce contexte de confinement et ce qu’ils ont pensé de cette intégration pas comme les autres.

Ce qui m’a surpris c’est qu’une semaine avant ma date d’arrivée, j’ai reçu de nombreux mails concernant l’onboarding et ce qui allait se passer. C’est très agréable ensuite de rencontrer tous les opérationnels de l’interne et de se former auprès d’eux dès mon arrivée. C’est la première fois que ça m’arrive. Le confinement change la donne car on doit le faire à distance, mais tout était très bien organisé et on est tout de suite intégré.On sent rapidement qu’il y a une très grande attente et exigence, ce qui est très motivant. Au niveau technologique, en tant que spécialiste de la data, j’essaie d’apporter ma coloration. Mes deux premières semaines ne sont que du bonheur, je pratique des outils qui renforcent ma conviction que Saagie a une offre unique et qui me poussent à travailler à en faire une référence de la data.Au niveau de la vie d’entreprise, je découvre aussi des outils comme Slack qui fédère les équipes et facilite l’intégration et la discussion. Cela donne des indications sur l’état d’esprit des équipes. Il y a toujours quelque chose qui vit chez Saagie. Il y a plein de petits rituels qui sont très importants, surtout en ce moment. Donc bravo à tous de maintenir cette convivialité et cette bienveillance, en seulement deux semaines j’ai vraiment l’impression de faire partie intégrante de l’équipe Saagie.

Benoit

Ce n’est jamais ce dont on rêve de commencer en plein confinement, à distance. Mais ce qui était très rassurant c’était le fait d’avoir énormément échangé en amont. Tout a été expliqué clairement et j’ai eu des nouvelles très régulièrement. Et même dans ce contexte, l’onboarding est super, on a une vision 360 de l’entreprise en une semaine. Tout le monde est très bienveillant, à l’écoute et nous rassure.Ce qui est dommage, c’est qu’on veut rencontrer les gens. Mais d’une certaine manière, on crée des liens plus facilement. On fait des meetings où l’on découvre l’intimité des gens avec leur maison, leurs enfants, ce qui ajoute un aspect humain.C’est finalement très intéressant de découvrir une entreprise dans un contexte si particulier car c’est dans ces moments plus compliqués qu’on en voit réellement les forces et les faiblesses. Et il n’y a pas grand chose à redire au niveau de la communication, de la transparence et de l’état d’esprit chez Saagie. Cela fait à peine deux semaines que je suis dans l’entreprise et je m’y sens déjà hyper bien.

Myriam

Une semaine de confinement s’est à nouveau écoulée chez Saagie. Si le temps passe un peu plus lentement que d’habitude et que personne ne sait plus quoi raconter aux cafés, le moral est toujours au beau fixe grâce aux nombreuses initiatives de vie d’entreprise. On se retrouve donc dès vendredi prochain pour un nouvel épisode. Et 20h ou pas, on finit par un clapping en l’honneur du personnel médical !

gif clapping