(R)évolution numérique

Cover Revolution

(R)évolution numérique

Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on reddit
Share on pocket
Share on email

Jeudi soir dernier, BPI France Excellence réunissait la crème des entrepreneurs lors d’un événement baptisé « La courte échelle » en marge de la première foire d’art contemporain de Rouen : Art’up ! L’idée ? Rassembler des entrepreneurs de la région pour échanger sur les enjeux de la révolution numérique et mettre en lumière les solutions qui leur ont permis d’épouser le changement plutôt que de le subir. Notre CEO, Arnaud Muller, y était et voici ce qu’il en a retenu:

Une transition majeure s’opère actuellement dans le monde de l’entreprise : on passe d’une économie de marché, de produit à une économie d’usage, d’expériences. Comme l’a souligné Olivier Martineau, CEO de SPREAD, la peur de l’uberisation devient moteur de l’innovation et pousse les entreprises à se challenger et à se réinventer sans cesse. Innover finalement c’est mettre la technologie au service du bon sens paysan, « transformer la douleur [NDLR. les obstacles rencontrés par les entreprises et leurs clients] en valeur ajoutée » dixit. Frédéric Viguié, président de Didactic.

Et ce dernier d’ajouter, en parlant de leur utilisation de Saagie, « nos commerciaux gagnent en temps, en efficience et en efficacité ». Accélérer les entreprises en leur permettant d’optimiser leurs process, telle est l’ambition de Saagie, au même titre que la volonté, partagée avec Jean-Louis Louvel, patron de PGS, de « libérer de l’énergie pour la mettre au profit de la croissance ».

En conclusion, « même si l’on pense que le numérique ne changera rien par rapport à notre produit, à notre métier…De toutes façons, ne luttons pas contre l’inéluctable, cela va arriver. Donc, soit on s’inscrit avec cette jeunesse dans cette nouvelle économie, soit de toutes façons, je pense que l’on finira comme Kodak » dixit Jean-Louis Louvel.