Talend Cloud sur Azure : étude du cas L’Oréal

Image de couverture du post

Talend Cloud sur Azure : étude du cas L’Oréal

Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on reddit
Share on pocket
Share on email

La société française Talend propose une intégration de sa plateforme Talend Cloud sur Microsoft Azure. La puissance et la finesse de traitement de données avec Talend sont bien connues. Les entreprises peuvent transformer et optimiser rapidement leurs volumes de données pour obtenir une meilleure vision business et une meilleure expérience client, tout en gardant le même budget et les mêmes capacités techniques.

Avec l’intégration sur Azure, Talend tire parti des services analytiques et de la puissance de calcul disponibles sur la plateforme de Microsoft. En effet, Talend investit clairement dans le cloud ; on peut le voir par exemple avec l’arrivée de Christal Bemont en tant que CEO pour remplacer Mike Tuchen après 6 ans à la tête de l’entreprise. Bemont dispose d’une forte expérience dans la stratégie cloud et connait très bien ce marché.

Une stratégie basée sur le cloud

Talend est utilisé largement par tout type d’entreprise d’un grand nombre de secteurs industriels en partie grâce à ses plus de 900 connecteurs et composantes natifs adaptés aux dernières technologies big data et cloud.

La plateforme est capable de s’intégrer avec Azure SQL Data Warehouse, Azure Databricks, Azure Data Lake Storage, Azure HDInsight et beaucoup d’autres éléments d’Azure, et ainsi profiter d’une efficacité maximale et d’un passage à l’échelle des services.

Elle s’adapte ainsi aux besoins de ses clients et à un contexte de plus en plus complexe, à travers une offre qui combine une qualité de données intégrée, une génération de code natif et des capacités d’intégration aux technologies data les plus récentes. Talend Cloud sur Azure garantit la fiabilité des données et le respect de toutes les réglementations.

L'intelligence artificielle chez L'Oréal avec Talend Data Fabric

La multinationale française de cosmétiques L’Oréal utilise Talend pour optimiser les datalakes de leur département R&D, dans un environnement IaaS privé sur Microsoft Azure. Ainsi, grâce à la solution de Talend, les équipes R&D de L’Oréal peuvent traiter la grande variété de données scientifiques provenant de ressources comme l’IoT ou le marketing, pour améliorer l’analyse et l’innovation sur de nouveaux produits.

D’après L’Oréal, les données et l’intelligence artificielle permettent d’innover plus rapidement et de créer de nouveaux cosmétiques qui satisfassent les besoins de beauté des consommateurs partout dans le monde. C’est justement Talend, dans l’environnement Azure, qui permet une analyse intelligente des retours clients pour optimiser la qualité et l’efficacité des cosmétiques.

Pour avoir une vision plus précise des formules et de la perception des produits chez les clients, L’Oréal a investi dans l’intégration et la centralisation de toutes les données de recherche, donc de types et des formats très hétérogènes. C’est dans cette optique que L’Oréal a choisi la plateforme Talend Data Fabric et l’implémentation d’un nouveau datalake dans un IaaS privé sur Microsoft Azure.

Grâce à Talend Data Fabric, L’Oréal est capable de connecter tout type de base de données – des données structurées venant de ses laboratoires et des données totalement hétérogènes qui sont souvent des données brutes, comme des mesures robotiques ou des données en provenance d’images.

La solution de Talend permet d’intégrer les algorithmes intelligents directement dans les flux d’intégration de données sous forme d’APIs. Le datalake permet au département R&D de consolider et de préparer les données pour faciliter l’analyse de chercheurs et les aider à construire leurs rapports avec des données fiables de très bonne qualité.

Les cas d'applications se multiplient chez L'Oréal

Depuis la mise en place du datalake, les cas d’application ne font qu’augmenter. Pour satisfaire les besoins business, la société implémente des datamarts pour produire de la connaissance sur plusieurs thèmes : le microbiome (des micro-organismes qui vivent dans l’épiderme) ou l’exposome (l’effet de la pollution environnementale sur la peau). Les toxicologues peuvent ainsi accéder très facilement et de manière autonome aux données de qualité pour développer de nouvelles formules.

De même, toutes les vidéos produites lors des sessions de test pour évaluer l’efficacité des nouvelles formules s’intègrent au datalake, ce qui permet des analyses et traitements d’images presque instantanés. L’écologie et le respect de l’environnement naturel est un autre axe de travail sur lequel les équipes de L’Oréal utilisent des rapports intelligents et des analyses à travers Talend.

Enfin, avec Talend, les équipes de R&D utilisent les données et l’intelligence artificielle non seulement pour développer de nouveaux produits de plus en plus innovateurs, mais aussi pour informer d’autres départements de l’entreprise, les flux de communication sont optimisés et cela affecte l’ensemble des équipes.